Intégration des risques climatiques à la surveillance

La FINMA veille à ce que les établissements financiers saisissent et gèrent leurs principaux risques climatiques de manière adéquate. Elle est en contact avec les assujettis à ce propos. Parallèlement, la FINMA élabore et perfectionne constamment les bases nécessaires pour garantir une activité de surveillance adéquate dans le domaine des risques climatiques.

La FINMA s’engage pour que les établissements assujettis à sa surveillance gèrent de manière adéquate les risques climatiques. Il appartient en premier lieu aux établissements d’identifier et de réduire ces risques ainsi que d’améliorer en conséquence leur gestion des risques. La manière de faire est ici comparable, en principe, à d’autres facteurs de risque et elle s’oriente sur les risques et reste proportionnée.

Les mesures actuelles de la FINMA comprennent notamment la poursuite du dialogue avec les plus grands établissements concernant la gestion de leurs risques financiers liés au climat, l’élaboration et le développement de concepts de surveillance de la gestion des risques climatiques des banques et des assureurs, ou encore l’analyse approfondie de méthodes de mesure quantitatives des risques financiers liés au climat.

Dans l’ensemble, au niveau mondial, les établissements financiers et les autorités de surveillance sont encore, dans le domaine des risques climatiques, dans un processus de développement en vue d’une pratique établie. Ils travaillent notamment à développer et appliquer des approches et des instruments adéquats pour mesurer et atténuer les risques, tout en garantissant la publication transparente des risques correspondants. Dans ce cadre, la coopération internationale joue également un rôle central

Backgroundimage