Infrastructures des marchés financiers et participants étrangers

La FINMA autorise les infrastructures des marchés financiers suisses. Sous certaines conditions, elle reconnaît également l’activité d’infrastructures des marchés financiers étrangères en Suisse. En outre, la FINMA examine l’admission de participants étrangers souhaitant prendre part à une plate-forme de négociation suisse.

Pour être efficaces, les marchés financiers doivent s’appuyer sur des infrastructures qui fonctionnent bien, par l’intermédiaire desquelles les participants peuvent négocier, compenser et régler les différents instruments financiers.

Importance des infrastructures des marchés financiers

Sont réputés infrastructures des marchés financiers les bourses, les systèmes multilatéraux de négociation, les contreparties centrales, les dépositaires centraux, les référentiels centraux et les systèmes de paiement. Elles permettent de standardiser, d’automatiser et d’accélérer les étapes de traitement, ce qui contribue à abaisser les coûts et à réduire les risques inhérents au négoce, à la compensation et au règlement des transactions sur instruments financiers.

Compétence de la FINMA

La FINMA autorise toutes les infrastructures des marchés financiers suisses et reconnaît les infrastructures des marchés financiers étrangères souhaitant offrir aux établissements suisses un accès à leurs services. Les participants étrangers à des plates-formes de négociation suisses (remote members) ont également besoin d’une autorisation de la FINMA.