News

25 septembre 2015
Annonce

Positions sur les gros risques envers PostFinance

Etant donné que PostFinance est désormais considérée comme banque d’importance systémique, les banques et négociants en valeurs mobilières doivent traiter leurs positions vis-à-vis de PostFinance en conséquence. Les prescriptions de répartition des risques applicables doivent être respectées dès le 31 décembre 2015.

Pour les gros risques envers des établissements qui ne sont pas d’importance systémique, des allègements spéciaux s’appliquent. Premièrement, les banques et négociants en valeurs mobilières ayant des fonds propres pris en compte inférieurs à un milliard de francs bénéficient d’une limite supérieure par gros risque plus élevée. Deuxièmement, une pondération réduite (8, 16 ou 32 pourcent) s’applique, en fonction des fonds propres pris en compte, pour les positions à vue ou overnight vis-à-vis de banques bénéficiant d’une notation appartenant aux classes 1 ou 2.

 

La Banque nationale suisse a récemment désigné PostFinance comme banque d’importance systémique. En conséquence, les allègements susmentionnés disparaissent et les prescriptions générales de l’ordonnance sur les fonds propres s’appliquent désormais: la limite supérieure pour des positions vis-à-vis de PostFinance se monte à 25% et la pondération ordinaire de 100% s’applique pour les positions à court terme. Ces prescriptions doivent être respectées d’ici le 31 décembre 2015 au plus tard.