News

Annonce

Abandon du LIBOR: la FINMA publie une communication sur la surveillance

La Financial Conduct Authority (FCA) britannique a fait savoir qu’elle ne soutiendrait vraisemblablement plus le taux de référence du LIBOR à partir de 2021. Des taux de référence de remplacement sont actuellement élaborés partout dans le monde ainsi qu'en Suisse. L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) signale les risques liés à un abandon possible du taux LIBOR dans une communication sur la surveillance.

Dans le marché financier beaucoup de produits financiers et contrats conclus et non encore échus sont fondés sur le taux LIBOR. Un abandon possible de celui-ci à partir de 2021 pourrait, suivant les circonstances, impliquer certains risques pour les assujettis. La FINMA a évalué ces risques et en informe les établissements assujettis dans le cadre d’une communication sur la surveillance. La FINMA prévoit qu'en particulier, les établissements assujettis puissent devoir faire face tant à des risques juridiques qu'à des risques de valorisation ainsi qu’à des risques d'impréparation opérationnelle.


La FINMA recommande donc aux assujettis de s'y prendre suffisamment tôt pour traiter les enjeux conséquents à un éventuel abandon du LIBOR. La FINMA s'enquerra de la manière dont les établissements entendent faire face à ces risques dans le cadre de son activité de surveillance.

Communication FINMA sur la surveillance 03/2018

LIBOR : les risques d’un abandon éventuel

Dernière modification: 17.12.2018 Taille: 0,21  MB
Ajouter aux favoris