News

23 décembre 2010
Communiqué de presse

Le Senior Supervisors Group publie un rapport sur l'encadrement de la propension au risque et les infrastructures informatiques

NEW YORK – Le Senior Supervisors Group (SSG) – qui regroupe les autorités de surveillance de dix pays – publie aujourd'hui un rapport sur les progrès accomplis par les établissements financiers dans le développement d'un encadrement formel de la propension au risque et dans l'élaboration d'infrastructures informatiques ultra-sophistiquées et de capacités d'agrégation de données à l'échelle de l'entreprise.

Le rapport – Observations on Developments in Risk Appetite Frameworks and IT Infrastructures – conclut que si les entreprises ont fait des progrès dans le développement de l'encadrement de la propension au risque et ont lancé des projets pluriannuels visant à améliorer les infrastructures informatiques, un travail considérable reste à faire pour renforcer ces pratiques. L'agrégation des données concernant le risque demeure en particulier difficile, malgré son importance critique dans la planification stratégique, la prise de décision et la gestion du risque.


Les observations et les conclusions du rapport reflètent les constatations faites dans des projets menés par deux groupes de travail du SSG. Le groupe de travail sur la propension au risque a mené une série d'entretiens avec les membres des conseils d'administration et des directions générales d'établissements financiers actifs à l'échelle mondiale pour mesurer les progrès accomplis dans l'encadrement de la propension au risque, tandis que les conclusions du groupe de travail dédié aux infrastructures informatiques reposent sur les observations de différents travaux de surveillance existants.

Ce rapport est le fruit d'un travail collectif de la part de douze agences de surveillance : le Bureau du surintendant des institutions financières au Canada, l'Autorité de Contrôle Prudentiel en France, la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht en Allemagne, la Banque d'Italie, l'Agence de services financiers au Japon, la Banque des Pays-Bas, la Banque d'Espagne, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers en Suisse, la UK Financial Services Authority au Royaume-Uni ainsi que l'Office of the Comptroller of the Currency, la Securities and Exchange Commission et la Réserve fédérale aux Etats-Unis.

Ces projets ont été menés pour soutenir les priorités du Conseil de stabilité financière (CSF), qui a pour mission de traiter les vulnérabilités dans le système financier et de promouvoir la stabilité financière dans le monde.

Contact

Jack Gutt, Federal Reserve Bank of New York, (212) 720-6142, Jack.Gutt@ny.frb.org
Report Senior Supervisors Group

Observations on Developments in RiskAppetite Frameworks and IT Infrastructure

Dernière modification: 23.12.2010 Taille: 0,4  MB
  • Langue(s):
  • EN
Ajouter aux favoris