Contrôles internes et gestion du risque

La FINMA dispose d'un système de contrôle interne souple visant à réduire au minimum les faiblesses organisationnelles, à optimiser ses propres processus et à détecter les risques.
Avec les fonctions de compliance, le système de contrôle interne (SCI) constitue la deuxième ligne de défense visant à assurer une activité d'entreprise irréprochable, après les supérieurs hiérarchiques, qui contrôlent préventivement les risques dans leurs domaines.

Un fonctionnement conforme aux règles

Le système de contrôle interne supervise les processus internes, les méthodes, les instruments et les mesures de la FINMA ordonnés par le conseil d'administration, la direction ou d'autres responsables afin de protéger le socle financier de l'autorité et de garantir un fonctionnement conforme aux règles. Il incombe en outre au système de contrôle interne de réagir promptement aux situations à risque et de prendre les mesures qui s'imposent.

Le SCI, un service spécialisé

Le système de contrôle interne de la FINMA est porté par le service spécialisé dédié aux contrôles internes. Celui-ci s'assure que
  • l'organisation des processus de la FINMA gagne en transparence,
  • les processus sont optimisés en permanence,
  • les activités de contrôle dans les processus de travail s'améliorent,
  • les risques stratégiques, politiques et opérationnels ainsi que les risques juridiques sont reconnus et combattus à temps.

Collaboration avec l'audit interne

Le système de contrôle interne de la FINMA répond à des normes professionnelles. Le service spécialisé SCI s'assure notamment que les faiblesses sont détectées, que des mesures sont élaborées et que leur mise en œuvre est contrôlée. L'équipe collabore étroitement avec la troisième ligne de défense, l'audit interne et, pour les aspects financiers, avec le Contrôle fédéral des finances, organe de révision de la FINMA.