Prendre son temps – s'informer – avoir l'esprit critique – diversifier

Aucune opération financière n'est totalement exempte de risques. Sur le marché financier, il est toujours possible de rencontrer des prestataires exerçant illégalement et trompant les investisseurs pour s'enrichir à leurs dépens. Pour réduire le risque d'en être victime, il convient de suivre dix règles élémentaires.

Prévention des escroqueries au placement

Conseils pratiques pour s'en prémunir

Prudence est mère de sûreté, en particulier quand il y va de votre argent. Des rendements de rêve sont mis en avant pour inciter les clients à investir. Par conséquent, méfiez-vous des offres trop belles pour être vraies.

Il s'agit souvent de systèmes pyramidaux ou d’autres scénarios de détournement et de fraude, avec des promesses de rendements mirobolants – lesquels sont d'ailleurs souvent versés au début pour inspirer confiance. Toutefois, à la fin, les investisseurs ne récupèrent pas leur argent.

Pour réduire le risque d’être victime de tels agissements, suivez les dix règles élémentaires énumérées ci-après:

  1. Prenez le temps de réfléchir à vos investissements et placements financiers. Ne vous laissez jamais mettre sous pression. Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Diversifiez vos placements financiers en optant pour plusieurs produits.
  2. Avant tout investissement, effectuez vos propres vérifications quant aux prestataires et aux produits. Ne vous laissez pas éblouir par des prospectus mirifiques ou des astuces de marketing téléphoniques. A l’aide d’Internet, recherchez des informations sur les prestataires et les produits.
  3. Vérifiez si les prestataires disposent d'une autorisation de la FINMA. Vous trouverez les listes des établissements assujettis sur notre site Internet. En la consultant, gardez à l'esprit le fait que les sociétés assujetties à la FINMA ne sont pas toutes surveillées intégralement et avec le même degré d'intensité.
  4. Vérifiez aussi si les prestataires figurent sur la liste noire de la FINMA . Si tel est le cas, redoublez de prudence et de vigilance.
  5. Consultez l'extrait du registre du commerce des prestataires suisses dans l'Index central des raisons de commerce. Des changements fréquents de raison sociale, d'adresse ou de personnes autorisées à signer devront vous inciter à la méfiance.
  6. Pour les prestataires ou les offres venant de l'étranger, réfléchissez toujours à vos possibilités de recours en cas de problèmes: le cas échéant, comment pourrez-vous faire valoir vos droits (contre qui, où et à quels coûts)?
  7. Rendez-vous sur les forums de discussion et consultez les sites de consommateurs sur Internet. Les commentaires d'investisseurs inquiets ou lésés sont autant de signaux d'alarme.
  8. Comparez les produits, les commissions et les rendements proposés avec ceux d'autres prestataires. Si les offres sont nettement plus avantageuses que celles d'établissements comparables, autorisés par la FINMA, la prudence est de mise.
  9. Les technologies et produits novateurs (monnaies virtuelles, par ex.) sont tentants de par l’attrait de la nouveauté, mais recèlent des risques. Il est rare de décrocher le gros lot. Informez-vous et n’investissez que si vous avez bien compris les conditions de l’offre.
  10. N'oubliez jamais ce principe fondamental: les hauts niveaux de rendement vont toujours de pair avec des risques de perte élevés, et les pertes sont souvent bien plus réelles que les gains rapides.